Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cultures du Cœur Drôme-Ardèche

La culture est une force

LOOKING For SHAKESPEARE, Tout est vrai (ou presque)

LOOKING For SHAKESPEARE, Tout est vrai (ou presque)

Web Série

Looking for Shakespeare : Tout est vrai (ou presque)

 

Vous connaissez William Shakespeare ?

Oui, c’est ce mystérieux anglais dont vous avez surement étudié les pièces à l’école, celui qui a écrit Roméo et Juliette et Hamlet et qui influence encore beaucoup d’artistes d’aujourd’hui.

Arte Créative a décidé de lui consacrer une web série de six épisodes courts  racontant les liens étroits que les pays d’Europe ont tissés avec ses personnages les plus marquants.  A l’aide d’humour et d’objets, Looking for Shakespeare : Tout  est vrai (ou presque) revient sur les personnages de Roméo et Juliette, d’Hamlet, du Roi Lear, d’Othello et de Falstaff (Henri IV).

Mais avant ça, revenons sur le dramaturge, l’écrivain, le poète, le comédien, celui dont l’existence même fut contestée !

 

Tout d’abords le contexte : le Théâtre Elisabéthain

Le théâtre Elisabéthain rassemble l’ensemble des pièces réalisées en Angleterre sous le règne d’Élisabeth Ire (1558-1603) et, plus largement, sous celui de ses successeurs, Jacques Ier (1603-1625) et Charles Ier (1625-1649).

Au XVI ème siècle, l’Angleterre est marquée par un héritage historique très chargé : Trois siècles de guerres et une vie quotidienne difficile chargée de souvenirs sanglants.

A cette époque, Les gens étaient habitués à la terreur et au sang et ce sont ces sentiments que les auteurs vont essayer de développer dans leurs pièces, créant ainsi une atmosphère semblable au quotidien de chacun. Les Dramaturges n’hésiteront pas à reprendre dans leurs pièces les épisodes historiques connus pour leur atrocité et feront ressortir le passé de l’Angleterre, celui des guerres.

Le succès de ces pièces sera tel que toute la population deviendra assidue des théâtres ou des scènes improvisées sur les grandes places. Le théâtre devient ainsi un lieu de mixité sociale.

à partir de 1574, les représentations théâtrales sont interdites dans les auberges, ce qui favorise la construction de théâtres permanents. The Theater,  construit en 1576, est le premier théâtre public permanent de Londres. L’architecture des théâtres (scène petite et arrondie, à ciel ouvert,  avec un public proche de la scène) oblige les auteurs à prendre en compte ces contraintes et ne permet pas de décors trop sophistiqués (intempéries obligent).

L’abondance de théâtres stimule la concurrence et permet le développement de nouvelles formes théâtrales.

A partir de 1572, les acteurs sans protecteurs sont accusés de vagabondages et sont interdit. Seuls ceux faisant partie d’une troupe officielle peuvent pratiquer leur art et se professionnaliser, grâce au soutient de la reine Elisabeth 1ère. La troupe des Comédiens de l’Amiral et celle des Comédiens du Chambellan, à laquelle appartient Shakespeare, sont les plus célèbres.

Jusqu’au XVIème siècle, les Moralités* et les pièces « académiques »** sont dominantes, cependant des dramaturges comme Thomas Kyd et Christopher Marlowe commencent à révolutionner le théâtre en mêlant  ces deux genres pour former une nouvelle tradition. Ces nouveaux drames ont la splendeur poétique et la profondeur philosophique de la dramaturgie académique et le populisme paillard des moralités, avec cependant plus d'ambigüité et de complexité, et moins d'allégories morales simplistes. Inspiré par ce nouveau modèle, Shakespeare a hissé ce nouveau genre théâtral à un niveau élevé de qualité, créant des pièces qui non seulement résonnent émotionnellement pour le public mais qui, de plus, posent des interrogations fondamentales sur la nature humaine.

*Moralités : pièces, qui mélangent piété, farce et burlesque, ce sont des allégories dans lesquelles les personnages incarnent des vertus morales prônant une vie pieuse, en incitant le protagoniste à choisir une telle vie plutôt que d'aller vers le mal. Les personnages et les situations sont symboliques plutôt que réalistes.

**Pièces académique : basées sur la dramaturgie romaine. Ces pièces, souvent jouées en latin, utilisaient un modèle poétique plus académique que les Moralités, mais étaient également plus statiques, privilégiant les longs discours plutôt que l'action dramatique.

 

Maintenant parlons de sa vie :

William Shakespeare, baptisé le 26 avril 1564 à Stratford-upon-Avon ; Mort le 3 mai (23 avril) 1616 dans la même ville ; Arrive à Londres vers la fin des années 1580. Voila pour les grandes dates.

En 1594, Shakespeare est engagé en tant qu'acteur et dramaturge au Theatre dans la troupe de James Burbage, appelée alors la troupe de Lord Chamberlain, pour laquelle il va écrire exclusivement. Suite à un désaccord entre les propriétaires du Theatre, il est démonté en douce par les Frères Burdage et déplacé de l’autre côté de la Tamise ou ses restes serviront à construire une nouvelle salle de spectacle, baptisée Théâtre du Globe. Il accueille maintenant un musée dédié à Shakespeare et au théâtre Elisabethain.

Shakespeare joue non seulement lui-même dans ses propres œuvres – on sait par exemple qu'il interprète le spectre du père dans Hamlet et Adam dans Comme il vous plaira –, mais il apparaît également en tête d'affiche de pièces de Ben Jonson : en 1598 dans Chaque homme dans son caractère (Every Man In His Humour) et en 1603 dans Sejanus.

Marié à Anne Hathaway, qui lui donnera trois enfants (deux filles et un fils, mort jeune), sa popularité lui permettra d’amasser suffisamment d’argent pour subvenir aux besoins de sa famille et assurer sa retraite.

Bien que reconnu et respecté, il sera mêlé à plusieurs affaires judiciaires au court de sa vie, notamment à sa retraite.

Les données biographiques sur la vie de Shakespeare sont peu nombreuses  ce qui a donné lieu à de nombreux débat sur son existence réelle mais aussi sur la paternité de ses œuvres. 

 

Et on en arrive enfin à son œuvre :

    Considéré comme l'un des plus grands poètes, dramaturges et écrivains de la culture anglaise, Shakespeare est réputé pour sa maîtrise des formes poétiques et littéraires, ainsi que sa capacité à représenter les aspects de la nature humaine.

Ses pièces sont traditionnellement classées en plusieurs catégories : les tragédies, les comédies et les pièces historiques, en suivant l’ordre logique de publication. On désigne parfois de « pièces à problèmes », les pièces de Shakespeare impossible à classées, qui vont à l’encontre des conventions classiques  (exemple : mélange de comédie et de tragédie dans une même pièce) et non plus seulement les pièces qui semblaient défendre une thèse philosophique ou sociale.  De plus, les dernières comédies de Shakespeare sont communément appelées les « romances ».

L'influence de Shakespeare sur le théâtre moderne est considérable. Non seulement Shakespeare a créé certaines des pièces les plus admirées de la littérature occidentale (que ce soit par des intellectuels ou par des amoureux du pur divertissement), mais il a aussi grandement contribué à la transformation de la dramaturgie anglaise, ouvrant le champ des possibilités de création sur les personnages, la psychologie, l'action, le langage et le genre.

Ses œuvres font l’objet de nouvelles mises en scènes régulièrement, et beaucoup de ses pièces se sont vu adaptées au cinéma. Encore aujourd’hui Shakespeare influence nombre d’artistes que ce soit par ces pièces que par sa vie personnelle et les mystères qui l’entourent.

Je ne listerais pas l’ensemble de ses œuvres ici, mais je citerais les plus marquantes :

          Tragédies

  • Hamlet, prince de Danemark
  • Macbeth
  • Othello ou le Maure de Venise
  • Le Roi Lear
  • Roméo et Juliette

          Comédies

  • Les Joyeuses Commères de Windsor 
  • Le Marchand de Venise (pièce à problème)
  • La Mégère apprivoisée
  • Le Songe d'une nuit d'été

          Pièces Historiques :

  • Henri  IV
  • Henri VI
  • Le Roi Jean

 

Pour aller plus loin :

- Biographie complète de William Shakespeare

- Le Théâtre Elisabéthain

- Spectacle complet de Richard III par Thomas Jolly au Théâtre de l'Odéon (HD)

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article